Vous représentez une entreprise? Contactez-nous pour des conseils personnalisés et des prix de gros

De façon générale, travailler sur un chantier peut présenter certains risques. C’est dans ce sens qu’il est important pour les employeurs et les employés d’assurer la sécurité de tout un chacun. Un chantier dangereux nécessite forcément l’usage de certains accessoires pouvant assurer la protection des employés. Au nombre de ces accessoires se trouve la chaussure de sécurité. Cependant, il se pose la question de savoir qui a la charge de la fournir. Voici quelques éléments de réponse !

Lire l'article

Les chaussures de sécurité sont utiles pour tout travailleur dont le métier comporte des risques élevés. Dans certains secteurs d'activité, elles sont obligatoires pour garantir des conditions de travail sécuritaires. Pour des questions de confort et d'efficacité, il est recommandé de les changer après les avoir portés pendant un moment. Découvrez ici certaines règles sur les chaussures de sécurité et leur fréquence d'utilisation.

Lire l'article

Vous venez d'acheter de nouvelles chaussures de sécurité et vous trouvez qu'elles ne sont pas assez souples pour vous. Il arrive souvent que les chaussures neuves soient un peu trop rigides et inconfortables dès que vous les portez. Au lieu de retourner ces paires de chaussures au magasin ou les abandonner, vous pouvez les assouplir et les rendre plus confortables. Voici quelques astuces utiles pour assouplir votre chaussure de sécurité.

Lire l'article

Les chaussures de sécurité ou de travail constituent un accessoire de base pour les personnes qui sont dans le domaine du bâtiment. Elles permettent en effet de protéger le pied contre les éventuels accidents qui pourraient survenir durant un travail à risques. Pour qu’elles conservent leur éclat d’origine et leur aspect pratique, ces chaussures doivent être entretenues correctement. Voici quelques conseils et méthodes qui vous permettront de bien laver vos chaussures de sécurité.

Lire l'article

Les chaussures de sécurité sont des accessoires d’habillement un peu spécifiques. Elles permettent en effet de  protéger vos pieds lorsque vous travaillez dans un environnement favorable aux chocs graves.  En plus d’être une obligation  juridique, le port de chaussure de sécurité peut se faire à différentes occasions. Découvrez alors dans cet article à quel moment vous pouvez mettre des chaussures de sécurité.

Les chaussures de sécurité : c’est quoi ?

Les chaussures de sécurité sont des équipements de protection individuelle qui se portent dans des environnements qui présentent des dangers ou hauts risques de blessures. Elles  permettent de protéger le travailleur contre des risques de blessures  comme :

  • les perforations ;
  • les écrasements ;
  • les agressions chimiques et climatiques ;
  • les  chocs.

Il ne s’agit pas de chaussures de sécurité quelconques, car elles respectent des normes de santé, de sécurité et d’hygiène. Porter des chaussures de sécurité n’est pas une option laissée à la décision du travailleur dès lors qu’il travaille dans un environnement bien défini. Il s’agit d’une obligation imposée par la loi et plus précisément sur les articles 95 et 137 du traité d’Amsterdam. Elle s’impose également aux entreprises exerçant dans des domaines précis.

Porter des chaussures de sécurité : à quel moment ?

Le port des chaussures de sécurité est systématique dès lors que vous travaillez dans des secteurs précis. Quatre secteurs sont particulièrement concernés par cette obligation. C’est le cas par exemple du secteur du Bâtiment et Travaux publics, de l’artisanat et de l’industrie.  Leurs environnements de travail sont généralement propices aux blessures, aux chutes ou encore aux glissades. Pour cela, il est nécessaire de s’équiper en chaussures de sécurité conformes aux normes de santé, de sécurité et d’hygiène exigées.

En tant qu’équipement de protection individuelle, la chaussure de sécurité est aussi nécessaire si vous travaillez dans les industries  agroalimentaires, la restauration et les métiers de bouche. Même si les modèles de chaussures de sécurité destinées à ce secteur peuvent être différents, ils permettent tout de même d’atteindre le même but. On retrouve également parmi les secteurs concernés le domaine de la santé, de la beauté et de l’aide à la personne. Il s’agit ici de modèles plus élégants dotés de semelles antidérapantes.

Les chaussures de sécurité sont aussi destinées aux agents d’entretien des espaces verts, aux techniciens de surface ou aux agents de restauration collective qui travaillent dans les collectivités ou les administrations. Outre ces secteurs, il faut relever que le port de cet accessoire de protection individuelle peut se révéler utile lorsque vous comptez effectuer des travaux dans des forêts denses ou lorsque vous montez à bord d’un bateau de pêche. L’essentiel réside dans le choix du modèle de chaussure de sécurité adapté à votre environnement de travail.

En définitive, lorsque vous travaillez dans un environnement présentant des risques de blessures, de glissades, d’écrasements ou de chutes, il est essentiel de porter des chaussures de sécurité. Ces derniers permettent de limiter au maximum les blessures graves aux pieds.

Exigées pour de nombreux professionnels, les chaussures de sécurité ne sont pourtant pas des modèles de confort. Si en plus vous avez les pieds sensibles, elles peuvent entraîner des ampoules, échauffements et frottements, ce qui peut devenir handicapant durant vos journées de travail. Que faire alors pour ne pas avoir mal dans vos chaussures de sécurité ?

Bien choisir vos chaussures de sécurité

Les chaussures de sécurité sont censées assurer la protection de vos pieds. Mal choisies, cela se fera au détriment du confort. Pour ne pas tomber dans ce paradoxe de la chaussure qui vous fait mal en vous protégeant, assurez-vous de choisir convenablement. Le modèle idéal doit donc être :

  • À la bonne taille ;
  • Bien ajusté (pour limiter les microfrottements responsables des échauffements de pieds) ;
  • Respirant (matériaux adaptés à la chaleur et à l’humidité) ;
  • Souple pour réduire les douleurs plantaires…  

En ce qui concerne la taille des chaussures de sécurité, il est préférable de la choisir en fin de journée où vos pieds sont généralement gonflés. De plus, les deux pieds n’ont pas toujours les mêmes tailles. Assurez-vous alors de choisir celle qui convient à votre pied fort.

Si vous transpirez beaucoup des pieds, préférez une chaussure de sécurité à doublure interne. Cette dernière permet d’évacuer la transpiration, ce qui limite l’apparition des mycoses.

Des semelles adaptées pour un confort supplémentaire

Le confort de vos pieds est également tributaire de la qualité de vos semelles. Lorsque celles-ci sont de bonne facture, elles permettent :

  • D’absorber les chocs ;
  • De soutenir la voûte plantaire, ce qui permet de limiter la fatigue ;
  • De réduire les frottements des pieds avec la surface interne des chaussures.

Vous pouvez vous procurer des semelles intérieures de qualité à ajouter à vos chaussures de sécurité. Certaines sont en gel, d’autres en cuir ou en mousse. Les modèles en gel soulagent très bien les douleurs et offrent un excellent amorti. De plus ils sont très faciles à entretenir. Quant aux semelles pour chaussure de sécurité en mousses, elles sont très confortables, en particulier les variantes à mémoire de forme. Pure classique, les modèles en cuir offrent un bon soutien, mais nécessitent plus d’entretien.

Les chaussettes, à ne pas oublier

Pour profiter confortablement de vos chaussures de sécurité, les chaussettes sont des accessoires qui méritent toute votre attention. En effet, elles vous garantissent un supplément de confort, ce qui vous permet de vaquer sereinement à vos activités professionnelles. En fonction de la morphologie de vos pieds et des activités que vous êtes amené à effectuer, certains modèles seront plus adaptés que d’autres. Pour éviter toute mauvaise surprise, faites particulièrement attention à la qualité des coutures et de l’élastique.

En outre, privilégiez les modèles conçus avec des matériaux comme le coton, la laine, le polyester ou polyamide… Enfin, si vos pieds sont soumis à rude épreuve dans votre travail, vous pouvez opter pour les chaussettes renforcées au niveau des orteils et du talon pour éviter l’apparition des ampoules.

La posture

Votre posture peut grandement influencer le confort de vos chaussures de sécurité. Lorsque vous travaillez souvent en position debout, vos pieds sont énormément sollicités. Vous devez alors apprendre à mieux vous tenir debout pour limiter les douleurs. Il est souvent recommandé de ne pas être voûté et d’avoir un plan de travail à la hauteur idéale.

Les chaussures de sécurité font partie des équipements de protection individuelle ou EPI. À l’instar de la blouse ou des gants, elles assurent votre protection contre les risques inhérents à votre activité professionnelle. Toutefois, une question demeure : qui doit les payer ? L’employeur ou l’employé ? Découvrez la réponse dans ce billet !

Bien comprendre les obligations légales de l’employeur

En matière de sécurité des employés, la législation française est on ne peut plus explicite quant aux obligations de l’employeur. Celles-ci sont clairement énoncées dans certains articles du Code du travail relatifs aux équipements de protection individuelle. L’article R4323-95 à cet effet stipule que « l’employeur met à la disposition des travailleurs, en tant que de besoin, les équipements de protection individuelle appropriés et, lorsque le caractère particulièrement insalubre ou salissant des travaux l’exige, les vêtements de travail appropriés. Il veille à leur utilisation effective ».

Dans le même ordre d’idée, l’article R4321-1 du Code du Travail précise que « L’employeur met à la disposition des travailleurs les équipements de travail nécessaires, appropriés au travail à réaliser ou convenablement adaptés à cet effet, en vue de préserver leur santé et leur sécurité. » De toute évidence, il est de la responsabilité de l’employeur de fournir aux employés des chaussures de sécurité lorsque ces derniers sont amenés à travailler dans un environnement potentiellement dangereux. C’est notamment le cas lorsqu’il y a des risques de chute d’objets, d’écrasement ou en cas de contact avec des charges lourdes.

Dans quel cas le paiement de chaussure de sécurité n’est pas de la responsabilité de l’employeur ?

Dans certains cas exceptionnels, l’employeur n’a aucune obligation légale de fournir à certains travailleurs des chaussures de sécurité. Il s’agit notamment des personnes employées par une agence d’intérim pour une intervention ponctuelle au sein d’une entreprise. Il est généralement du ressort de l’agence d’intérim de prendre en charge l’achat de chaussure de sécurité, comme le soulignent les articles L1251-23 et 1251-43 du Code du travail.

Par ailleurs, il peut arriver que l’entreprise d’accueil prenne en charge les EPI selon la nature de contrat signé avec l’agence d’intérim. Toutefois, notez bien que les chaussures de sécurité ne sont jamais à la charge des employés. Ces derniers quant à eux encourent des sanctions s’ils ne les portent pas lorsque c’est exigé.

Qui doit assurer l’entretien des chaussures de sécurité ?

Pour remplir convenablement leur fonction de protection, les chaussures de sécurité doivent être en bon état. Face à l’usure, il est alors crucial d’assurer leur entretien. Mais à qui cette responsabilité incombe-t-elle ?  

Ce n’est certainement pas à l’employé comme le stipule l’article L4122-2 du Code du travail : « Les mesures prises en matière d’hygiène et de sécurité ne doivent entraîner aucune charge financière pour les salariés ». Ainsi, l’entretien des chaussures de sécurité doit être pris en charge par l’entreprise.

En définitive, le paiement et l’entretien de chaussure de sécurité sont des obligations légales pour l’employeur. La donne change toutefois dans le cas des intérimaires. Les employés quant à eux n’ont jamais cette charge, mais sont tenus de porter leurs chaussures quand cela est exigé.

Avant  de se rendre sur leur lieu de travail, certains salariés sont tenus de mettre des chaussures de sécurité. Le port de ce type de chaussure est même considéré comme une condition obligatoire pour travailler dans certaines entreprises. Il est donc tout à fait normal de se demander quelle est l’utilité réelle de cet accessoire. Pourquoi porter des chaussures de sécurité ? On vous donne les raisons dans la suite de cet article.

Le port de chaussures de sécurité : une règle juridique

L’obligation de porter des chaussures de sécurité est d’origine légale. Plusieurs pays d’Europe ont adopté des traités les obligeant à protéger leurs travailleurs. Des lois ont donc été votées pour imposer aux diverses entreprises concernées de prendre les dispositions nécessaires pour fournir à leurs salariés des équipements de protection individuelle (chaussures de sécurité). Cette règle juridique a été établie pour permettre à ces derniers de travailler dans de bonnes conditions, mais aussi de bénéficier d’une protection en raison des dangers que présente leur lieu de travail. Il s’agit généralement des salariés travaillant dans des entreprises spécialisées dans les travaux de chantier ou des travailleurs tels que :

  • les électriciens ;
  • les maçons ;
  • les charpentiers ;
  • les menuisiers ;
  • les soudeurs ;
  • les ingénieurs en BTP.

Outre les chantiers, le port de chaussures de sécurité respectant la norme en vigueur est aussi recommandé lorsque vous vous rendez sur des bateaux de pêche ou lorsque vous effectuez des travaux en forêt dense. Les boucheries, les usines de fabrications agroalimentaires et  les cuisines de restauration collective sont autant d’environnement où il n’est pas conseillé de se rendre sans chaussures de sécurité.

Le port de chaussures de sécurité : une règle sécuritaire

Environ 8% des cas de blessures enregistrées sur les chantiers se situent au niveau du pied. En effet, les activités exercées dans ces environnements à haut risque imposent souvent le port de lourdes charges ou la manipulation d’objets dangereux et lourds (marteaux,  scies) qui peuvent très vite atterrir sur les pieds par mégarde. Aussi faut-il ajouter que lors des travaux, des objets durs et tranchants  tels que des clous ou des vis entourent le travailleur et trainent souvent sur le sol. Puisque ce dernier est en constante mobilité, quelques secondes  d’inattention suffisent pour qu’il se blesse ou se cogne violemment. Les débris issus de la démolition de bâtiments comme les gravats sont aussi des aspects qui peuvent menacer la sécurité du travailleur sur son lieu de travail. Le plus souvent, les conséquences de ces blessures sont très graves et parfois irréversibles. Le port de chaussures de sécurité avec semelles adaptées est donc primordial et permet surtout de préserver l’intégrité physique. Au-delà de cela, il offre du confort au travailleur.

Pour conclure, il est important de porter des chaussures de sécurité pour plusieurs raisons : protection, respect des normes, confort.... Il s’agit a priori d’une règle imposée par la loi pour favoriser de meilleures conditions aux salariés dont le lieu de travail présente de hauts risques. D’un autre côté, l’utilité de ces chaussures a plutôt un caractère sécuritaire en ce sens qu’elles permettent de protéger les travailleurs contre les coups et blessures qu’il peut subir sur leur lieu de travail.

Il est parfois difficile de trouver chaussure à son pied, surtout lorsqu'il s'agit de chaussures de sécurité. Les normes, les catégories, les différentes utilisations. Chez SoSecu, nous comprenons ce problème et nous avons conçu ce tableau répertoriant les meilleurs choix de chaussures de sécurité en fonction de votre métier.

MétierNormes recommandéesCatégorie recommandée
AgriculteurSRC, FO, P, CIS3, S5
ArtisanSRC, E, PS1P, S3
CaristeSRC, ES1, S1P, S2, S3
CarreleurSRA, WRUSB, S2, S3
CarrossierSRC, FO, PS1P, S3
CharpentierSRB, E, P, CiS1P, S3
ChaudronnierSRB, HROS1, S1P, S2, S3
ChauffagisteSRC, HRO, WRUS2, S3
Couvreur / ZingueurSRB, E, P, CiS1P, S3
DéménageurSRC, E, WRU, PS3
DépanneurSRC, E, FO, WRU, PS3
EbénisteSRC, E, PS1P, S3
ElectricienISB
FerrailleurSRC, E, FO, WRU, PS3
FerronierSRC, P, HROS1P, S3
GaragisteSRC, E, FO, WRU, PS3
HorticulteurSRC, FO, P, CIS3, S5
JardinierSRC, FO, P, CIS3, S5
MaçonSRC, E, P, CiS1P, S3
MaintenanceSRC, E, FO, WRU, PS3
ManutentionnaireSRC, E, WRU, PS3
MécanicienSRC, E, FO, PS1P, S3
MenusierSRC, E, PS1P, S3
OuvrierSRC, E, FO, WRU, PS3
PaysagisteSRC, FO, P, CIS3, S5
PeintreSRB, FO, WRU, CIS2, S3
PlâtrierSRB, FO, WRUS2, S3
PlombierSRC, HRO, WRUS2, S3, S4, S5
SerrurierSRCSB, S1, S1P, S2, S3
SoudeurSRB, HROSB, S1, S1P, S2, S3
Transporteur / LivreurSRC, E, WRU, PS3
Travaux publicSRB, E, P, CiS1P, S3

Nous vous avons créer un récapitulatif des catégories et des normes ainsi que leurs définitions afin de vous y retrouver lors de votre achat.

Les chaussures de sécurité doivent respecter la norme ISO 20345:2011 (un standard international des experts du secteur) représenté par la lettre "S". Il existe 7 catégories de chaussures de sécurité : SB, S1, S1P, S2, S3, S4, S5.

Afin de mieux comprendre les différentes catégories et caractéristiques ainsi que leurs enjeux, penchons nous sur l'anatomie d'une chaussure de sécurité

Anatomie d'une chaussure de sécurité:

schema chaussures de sécurité

Tableau complets des catégories et leurs normes:

Les normes de sécurité de "base" correspondent aux contraintes des 7 catégories de chaussures de sécurités. Les normes additionnelles sont des options que vous pourrez trouver sur certains modèles en fonction de votre besoin ou de la règlementation en vigueur dans votre environnement de travail.

TypeCaractéristiqueSymboleSBS1S1PS2S3S4
S5
BaseArrière Fermé





Semelle à crampons


Imperméabilité totale

Résistance aux glissement sur les sols en carreaux recouverts de SLSSRA¹¹¹¹¹¹¹
Résistance aux glossement sur les sols en aciers recouverts de glycérolSRB¹¹¹¹¹¹¹
Combinaison des nomres SRA + SRBSRC¹¹¹¹¹¹¹
Semelle resistante aux huiles et hydrocarburesFO





Chaussure AntistatiqueA



Absorption d'énergie du talonE





Matériel pour tige hydrofugeWRU²³

Semelle anti-perforationP


OptionsRésistance à la pénétration de l’eau de la chaussure entièreWR
Semelle résistante à la chaleur de contact 300°CHRO
Semelle isolé contre le froidCi
Semelle isolé contre le chaudHi
Chaussures dissipatrices des charges électrostatiquesESD
Protection du métatarseM
Protection des malléolesAN
Tige résistante à la coupureCR
Chaussures électriquement isolantesI
Chaussures conductriceC
Cuir résistant aux projection de métal fonduWG
= Obligatoire
= Incompatible
(¹) Dès la catégorie SB, une paire de chaussure doit au moins obtenir une des 3 normes (SRA, SRB ou SRC)
(²) S1 + WRU = S2
(³) S1P + WRU = S3
(⁴) S1 + P = S1P
(⁵) S2 + P = S3
(⁶) S4 + P = S5
(⁷) Les bottes S4 et S5 sont de par leur matériaux et leur fabrication 100% étanches et ne font donc pas l'objet de cette certification

Les catégories par environnement de travail:

En fonction de l'environnement de travail dans lequel vous évoluez, certaines catégories de chaussures de sécurité sont plus adaptées que d'autres. Le tableau suivant résume d'une manière plus circonstancielle les possibilités d'utilisation des différentes catégories de chaussures de sécurité:

 SBS1S1PS2S3S4
S5
Environnement de travail sec






Sol plat






Environnement de travail humide



Sol à risque


Environnement de travail très humide

Les matériaux des chaussures de sécurité:

Il existe deux classes distinctes de chaussures de sécurité: la classe I et la classe II. La classe I correspond aux chaussures fabriquées a partir de n'importe quel matériau, sauf entièrement faites de caoutchouc ou de polymère. Le plus souvent, il s'agit de chaussures en cuir ou composite. la classe II correspond aux chaussures fabriquées entièrement en caoutchouc (entièrement vulcanisées) ou polymère (entièrement moulées).

CatégorieClasseMatériaux
SBI, IITout matériaux
S1ITout matériaux sauf tout-caoutchouc et tout-polymère
S1PITout matériaux sauf tout-caoutchouc et tout-polymère
S2ITout matériaux sauf tout-caoutchouc et tout-polymère
S3ITout matériaux sauf tout-caoutchouc et tout-polymère
S4IITout-caoutchouc ou tout-polymère
S5IITout-caoutchouc ou tout-polymère

Les 7 catégories dans le détail:

Catégorie SB

C'est la catégorie de base des chaussures de sécurité. Elle possède les exigences fondamentales de sécurité:

  • Embout (coque) de protection en acier, aluminum ou polycarbonate (composite) de résistance ≥ 200 joules (risque d'écrasement). Cette énergie correspond à un objet de 20 kg
    tombant d'une hauteur d'un mètre. A l'écrasement (hauteur de chute égale
    à 0), la coque de protection 200J résiste à une force équivalente à 1
    500 kg

Ainsi qu'une de ces 3 normes:

  • Résistance aux glissements sur les sols en carreaux recouverts de SLS (norme SRA)
  • Résistance aux glissements sur les sols en aciers recouverts de glycérol (norme SRB)
  • Résistance aux glissements selon les norme SRA + SRB (norme SRC)

Catégorie S1

Les chaussures de sécurité S1 sont adaptées aux temps secs, aux sols plat et peu dangereux, elles répondent aux exigences fondamentales de la catégorie SB:

  • Embout de protection en acier, aluminum ou polycarbonate de résistance ≥ 200 joules
  • Norme SRA ou SRB ou SRC

Ainsi que:

  • Propriété antistatiques de 1.10⁵ OHM a 1.10⁹ OHM (norme A)
  • Semelle résistante aux huiles et aux hydrocarbures (norme FO)
  • Absorption d'énergie du talon ≥ 20 joules (norme E)

Catégorie S1P

Les chaussures de sécurité S1P sont un équivalent des chaussures de sécurité S1:

  • Embout de protection en acier, aluminum ou polycarbonate de résistance ≥ 200 joules
  • Norme SRA ou SRB ou SRC
  • Propriété antistatiques de 1.10⁵ OHM a 1.10⁹ OHM (norme A)
  • Semelle résistante aux huiles et aux hydrocarbures (norme FO)
  • Absorption d'énergie du talon ≥ 20 joules (norme E)

Auxquelles s'ajoute:

  • Semelle anti-perforation ≥ 1100 Newton (Norme P)

Catégorie S2

Les chaussures de sécurité S2 sont adaptées aux temps secs et humides, et aux sols plats et peu dangereux. Elles répondent aux exigences de la catégorie S1:

  • Embout de protection en acier, aluminum ou polycarbonate de résistance ≥ 200 joules
  • Norme SRA ou SRB ou SRC
  • Propriété antistatiques de 1.10⁵ OHM a 1.10⁹ OHM (norme A)
  • Semelle résistante aux huiles et aux hydrocarbures (norme FO)
  • Absorption d'énergie du talon ≥ 20 joules (norme E)

Ainsi que:

  • Matériel pour tige hydrofuge - Absorption < 30% pendant au moins 60 minutes. (norme WRU)

Catégorie S3

C'est la plus répandue des catégories de chaussures de sécurité car elle présente une gamme de protection complète. Elle répond aux mêmes exigences de la catégorie S2:

  • Embout de protection en acier, aluminum ou polycarbonate de résistance ≥ 200 joules
  • Norme SRA ou SRB ou SRC
  • Propriété antistatiques de 1.10⁵ OHM a 1.10⁹ OHM (norme A)
  • Semelle résistante aux huiles et aux hydrocarbures (norme FO)
  • Absorption d'énergie du talon ≥ 20 joules (norme E)
  • Matériel pour tige hydrofuge - Absorption < 30% pendant au moins 60 minutes. (norme WRU)

Ainsi que:

  • Semelle anti-perforation ≥ 1100 Newton (Norme P)

Catégorie S4

La catégories S4 correspond à des bottes uniquement. Elles sont entièrement fabriquées en caoutchouc ou polymère. Elle possède les mêmes normes que la catégorie S1:

  • Embout de protection en acier, aluminum ou polycarbonate de résistance ≥ 200 joules
  • Norme SRA ou SRB ou SRC
  • Propriété antistatiques de 1.10⁵ OHM a 1.10⁹ OHM (norme A)
  • Semelle résistante aux huiles et aux hydrocarbures (norme FO)
  • Absorption d'énergie du talon ≥ 20 joules (norme E)

A noter que les bottes de sécurité S4 doivent être également entièrement étanches.

Catégorie S5

La catégorie S5 correspond à des bottes de sécurité. Elles sont entièrement fabriquées en caoutchouc ou polymère. Elle possède les même caractéristiques que la catégorie S3:

  • Embout de protection en acier, aluminum ou polycarbonate de résistance ≥ 200 joules
  • Norme SRA ou SRB ou SRC
  • Propriété antistatiques de 1.10⁵ OHM a 1.10⁹ OHM (norme A)
  • Semelle résistante aux huiles et aux hydrocarbures (norme FO)
  • Absorption d'énergie du talon ≥ 20 joules (norme E)
  • Semelle anti-perforation ≥ 1100 Newton (Norme P)

A noter que les bottes de sécurité S5 se doivent également d'être entièrement étanches.

WR, WRU et étanchéité.

Comme vous avez pu le constater dans le tableau ci dessus, les bottes de sécurité S4 et S5 ne possèdent pas de norme WR et WRU, car ces dernières représente la capacité à ralentir la pénétration de l'eau pendant un temps. Les bottes de sécurité S4 et S5 sont fabriquées entièrement en caoutchouc ou polymère, ce qui rend par défaut la botte intégralement imperméable. Il n'existe pas de marquage associé à cette imperméabilité, si ce n'est la catégorisation en S4 et S5.

Au final, quelle catégorie choisir?

Le choix peut paraître compliqué au premier abord, beaucoup de sigles et de jargon technique dans ces différents tableaux. Nous avons donc décider pour vous aider un peu plus de faire un tableau récapitulatif des exigences par métier.

Bien choisir sa paire de chaussures de sécurité est primordial: Il en va de votre sécurité mais également de votre confort, puisque vous serez amené à les porter tout au long de la journée. Notre guide vous permettra de faire un choix avisé, en fonction de vos besoins et de votre environnement.

Les normes de sécurité

Avant de vous lancer dans la recherche de chaussures de sécurité, il faut avant tout comprendre le type de protection que vous recherchez. Et ce type de protection est très bien normé. Il existe des catégories, des classes et des caractéristiques optionnelles pour les chaussures de sécurité.

Il existe 7 catégories de chaussures de sécurités: De SB (les exigeances fondamentalles) à S5 (Des bottes tout-caoutchouc ou tout-polymère).

Il existe également des normes associées à chaque catégorie mais également des caractéristiques optionnelles qui peuvent venir se rajouter à ces chaussures. Par exemple, une paire de chaussures de sécurité de catégorie S3 de base ne protègera pas contre la chaleur de contact, mais si on lui rajoute la norme HRO, alors elle devient plus protectrice.

Différence entre chaussures de sécurité et chaussures de travail

Les chaussures de sécurité (Catégories S1 à S5) sont différentes des chaussures de travail (Catégories O1 à O5). Les chaussures de travail ne possèdent pas de bout coquée en acier ou composite, ce qui ne leur permet pas d'être protectrices contre les chute d'objets. Nous ne conseillons pas l'utilisation de chaussures de travail.

Nous avons développé le guide le plus complet des normes de sécurité en ligne. Vous pouvez le consulter en cliquant sur le bouton ci dessous.

Quel métier exercez vous?

Tout les métiers ne sont pas égaux en termes de risques au travail. Les chaudronniers auront des risques liés à la chaleur alors que les plombier auront des risques liés à l’eau. Chaque métier aura donc une ou plusieurs catégories dans lesquelles il pourra choisir sa chaussure de sécurité.

Les conditions climatiques

Si vous travaillez en extérieur toute la journée, l’hiver venu, il vous faudra une paire de chaussure de sécurité qui  résiste aux basses températures. La norme Ci est adaptée à ce genre de situation par exemple. A contrario, si vous travailler dans une usine ou la chaleur est omniprésente, la norme Hi sera recommandée. On peut aussi noter l’importance des normes WRU (Tige hydrofuge) et WR (Chaussure hydrofuge) pour les travailleurs qui sont soumis à des temps pluvieux, ou dans des milieux à risque d’inondation.

Les risques faces aux huiles, hydrocarbures et produits chimiques

Certains métiers sont exposés tout au long de la journée à des produits plus ou moins toxiques, plus ou moins salissants. La Norme FO permet de certifier que la semelle de la chaussure résistes aux huiles et aux hydrocarbures.

Quelle chaussure sur un chantier?

Nous recommandons d’utiliser des chaussures de catégories S3 pour les chantiers de construction. Ce sont des terrains dangereux pour lesquels une protection maximum contre les choc et les perforations est recommandé. Nous avons également développé un tableau récapitulatif des catégories et normes conseillées pour chaque métier.

Quelle est la meilleure marque de chaussure de sécurité?

Il n’existe pas de “meilleure marque” à proprement parlé. Mails il existe des marques qui ont pu faire leur preuves au fil des années. Retour sur quelques unes d’entre elles:

Timberland Pro

Timberland Pro est la marque professionnelle de Timberland. Apparue en 1998 pour différencier les produits grand public des produits destinés aux professionnels, la marque s’est bâtie une bonne réputation sur la qualité de fabrication de ses chaussures de sécurité.

Caterpillar

Caterpillar n’est pas seulement une entreprise qui produit des chaussures. Elle est avant tout une multi-nationale de produits et services dans le domaine du bâtiment et de la construction. Sa filiale Cat Footwear est spécialisée dans la production de chaussures Caterpillar. Attention cependant, tout les chaussures Caterpillar ne sont pas des chaussures de sécurité. Il faut donc prendre le temps de vérifier les différentes certifications de chaque modèle.

Safety Jogger

Safety Jogger est une marque d’équipements de protections individuels (EPI). Elle produit donc également des chaussures de sécurité. Safety Jogger possède un large choix de modèle de chaque catégorie. 

Dunlop et Goodyear

Dunlop et Goodyear sont deux marques que vous avez surement l’habitude d’entendre quand il s’agit de pneus. Mais elle sont également productrices de chaussures de sécurité grâce à leurs expériences et expertises dans le domaine du caoutchouc, matériel indispensable dans l’élaboration des semelles et bottes de sécurités. 

Choisir des chaussures de sécurité confortable

Puisque vous passerez la journée à les utiliser, le confort est un pré-requis d’indispensable pour des chaussures de sécurité.

Les matériaux

Les chaussures de sécurité en cuir

Le cuir sur les chaussures de sécurité n’a pas été choisi par hasard. Et ce n’est pas pour son coté esthétique mais bien pour son coté imperméable que ce matériau est utilisé sur les chaussures de sécurité. Le cuir permet de ralentir l’absorption de l’eau à l’intérieur de la chaussure.

Le caoutchouc

Le caoutchouc est utilisé à la fois pour les semelles résistantes des chaussures de sécurité de catégorie SB à S3 mais également pour les bottes de sécurité S4 et S5, qui peuvent être faite tout de polymère, ou en l’occurrence, tout de caoutchouc.

L’embout coqué

La coque de protection d’une chaussure de sécurité permet une protection contre les chutes d’objets ou autres écrasement du pied. Elle est conçue en acier ou en composite. Elle rend la chaussure de sécurité plus ou moins lourde en fonction du choix de matériau. 

Quel poids pour une chaussure de sécurité?

Le poids d’une chaussure de sécurité varie mais il est généralement plus élevé que sur une chaussure de travail ou une chaussure de ville. Principalement, l’embout coqué, lorsqu’il est composé d’acier, pèse pour beaucoup dans le poids de la chaussure. La semelle, lorsqu’elle est anti-perforation (norme P), peut avoir une incidence sur le poids. 

La forme

Les chaussures de sécurité basses

Les chaussures de sécurité basses, ou encore les baskets de sécurité, procurent un confort de mouvement qui permet de moins souffrir en fin de journée lors d’une utilisation intense. L’inconvénient principal étant de ne pas protéger assez les malléoles, ou la cheville, face à un faux mouvement qui pourrait engendrer une entorse.

Les chaussures de sécurité montantes

Les chaussures de sécurité montantes sont un entre-deux des chaussures basses et hautes. Elle procure un confort de mouvement relatif et permet de mieux protéger la cheville des faux mouvements.

Les chaussures de sécurité hautes

Les chaussures de sécurité hautes sont les moins confortables, surtout face à une durée d’utilisation importante. Néanmoins, elle protègent la cheville d’un manière efficace, et elle sont très pratiques dans les milieux humides.

Les chaussures de sécurité pour femmes

Les hommes étant sur-représentés dans les travaux publics et autres métiers liés à la construction, l’industrie de la chaussure de sécurité s’est donc logiquement concentré sur la fabrication de modèles pour homme. Mais il existe également nombre de modèles de chaussures de sécurité pour femmes. 

Les marques de chaussures pour femmes

Il n’existe pas de marques de chaussures de sécurité exclusivement dédiées aux femmes. Cependant vous pouvez retrouver des modèles dédiés aux femmes chez Cat Footwear (Caterpillar), Safety Jogger, Dunlop par exemple. Nous avons élaboré un guide des chaussures de sécurité pour femme ainsi que la présentation de quelques produits correspondants.

Les baskets de sécurité

Depuis quelques années déjà, nous voyons apparaitre des baskets de sécurité dans les rayons des magasins spécialisés. L’avantage: la légèreté et le confort d’une basket, tout en gardant les exigences fondamentales et les normes des différentes catégories de chaussures de sécurité. Seules quelques marques se fraient aujourd’hui un chemin dans cette catégorie. On peut citer Puma, Goodyear, ou encore Timberland et Lee Cooper. Les marques qui ne font pas de baskets de sécurité Contrairement à ce que beaucoup de personnes pourraient croire, les grandes marques, telles que Nike, Adidas, Converse ou encore Reebok pour ne citer qu'elles ne fabriquent pas de chaussures de sécurité

Les marques qui ne font pas de baskets de sécurité

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pourraient croire, les grandes marques, telles que Nike, Adidas, Converse ou encore Reebok pour ne citer qu'elles ne fabriquent pas de chaussures de sécurité

Nous avons également écrit un guide à propose des baskets de sécurité que vous pouvez consulter en cliquant sur le lien ci dessous.

En résumé

Pour choisir ses chaussures de sécurité:

  • Sélectionnez la norme en fonction de votre métier : SB, S1, S3...
  • Sélectionner la marque en fonction de votre budget : Caterpillar, Goodyear, Timberland ...
  • Choisissez le style en fonction du confort: Baskets, chaussures hautes, bottes ....
Paiement Sécurisé
Expertise
Livraison rapide
Partenaires confiance